devenir Infopreneur dans son van devant la plage

Fermez les yeux. Et si au lieu de ce bureau grisâtre, vous passiez désormais 35 heures par semaine sur une plage paradisiaque ? Les doigts de pied en éventail… Des cocktails dans une main… Votre famille qui s’ébat joyeusement pendant que votre compte en banque ne cesse de grossir… Pour de nombreux infopreneurs, ce qui était autrefois un rêve est devenu une réalité.

Selon un sondage réalisé par Opinion Way en 2016, le salariat n’est pas perçu comme le Saint Graal. Aujourd’hui, seuls 32 % des Français s’adonnent encore avec joie à la routine métro-boulot-dodo. Pour les 68 % restants, la vie de travailleur indépendant est empreint d’un effluve de liberté.

Faites-vous partie de cette tranche de la population qui désire reprendre le contrôle de sa vie ? Appartenez-vous au tiers de la population française qui désire créer ou reprendre une entreprise ? Naguère, voler de ses propres ailes était un chemin pavé d’épines de roses. Aujourd’hui, Internet a considérablement changé la donne.

Assis devant votre écran, vous pouvez gagner votre vie en partageant votre savoir. Nul besoin d’avoir un MBA ou une carrière digne de Bill Gates. De la passion et une expertise gagnée au fil de l’expérimentation sont les piliers de la réussite des infopreneurs.

Définition : qu’est-ce qu’un infopreneur ?

Sur internet, il existe différents moyens de gagner sa vie. Certains ont fait le pari de se lancer dans le commerce en ligne. D’autres ont fait de l’affiliation ou du marketing de réseau leur cheval de bataille. L’infopreneur est un entrepreneur spécialisé dans la commercialisation de l’information.

Au-travers de livres numériques, de coachings 100 % virtuels, de podcasts ou de vidéos en ligne, il partage avec son audience son important laïus de connaissances. Son objectif est d’éviter à d’autres de tomber dans les pièges dont il a lui-même été victime par le passé.

L’infopreneur : un enseignant formé à l’école de la vie

formation en ligne - infopreneur

Prenons un exemple concret. Il a fallu 8 ans à Matthieu pour réussir à mettre sur pied une entreprise de dropshipping qui soit rentable. Pendant presque une décennie, il a lancé des compagnies qui ont faillite, perdu des milliers d’euros et a failli jeter l’éponge plus d’une fois.

Seulement voilà… Matthieu, ou Matt pour les intimes, est un homme déterminé. De chacun de ses échecs, il a tiré des leçons qu’il a mises en applications les fois suivantes. Mieux encore… Décidé à ne pas se reposer sur ses lauriers, Matthieu a plus d’une fois suivi des formations de haut niveau que ce soit en France ou à l’étranger.

Après 8 ans à faire les montagnes russes, Matthieu a enfin réussi à démêler les nœuds du dropshipping. Depuis plusieurs mois voire années, son succès financier lui assure une vie des plus confortables.

Tout autour de lui, Matthieu voit de jeunes entrepreneurs se débattre dans les mailles du dropshipping. Afin de partager son expertise avec le plus grand nombre, il met sur pied une formation en ligne destinée à générer avec son site e-commerce en un maximum de six mois.

Compilées sous forme de courtes vidéo, les informations qu’il a accumulées au cours de son existence éclairent la voie à la jeune génération. Un infopreneur gagne sa vie en transmettant son savoir sous différents formats. Et même si la finalité est la même, très souvent, les intentions diffèrent d’un infopreneur à un autre.

Pourquoi devenir infopreneur ?

Interrogez 100 infopreneurs et vous aurez 100 raisons de vous lancer dans ce business numérique. Devenir infopreneur va au-delà de la reconversion professionnelle. C’est embrasser un mode de vie radicalement différent.

Derrière les automatismes de la formation en ligne, se cache des dizaines voire des centaines d’heures de travail. Pendant plusieurs mois, l’infopreneur s’est attelé à fouiller ses notes, se documenter, compiler ses souvenirs et créer du contenu à forte valeur ajoutée.

Eh oui, l’infopreneuriat ne se fait pas sans une quantité considérable de sueurs, de larmes et de sacrifices…

C’est pourquoi devenir infopreneur n’est accessible qu’à ceux dont les actes sont guidés par une motivation sans failles. Pourquoi devenir infopreneur ? Les raisons les plus évoquées risquent de vous surprendre ou pas.

Se dégager une source de revenus complémentaires

Attention… Avant d’aller plus loin, il est nécessaire de faire une précision supplémentaire : être infopreneur n’équivaut pas à être en vacances.

En phase d’amorçage, la création du contenu à promouvoir et son marketing exigent des heures et des heures de travail. Si vous êtes salarié, apprêtez-vous à effectuer des journées à rallonge. Si vous êtes en pleine reconversion professionnelle, sachez que vous passerez de longues heures avec le nez dans des bouquins (ou face à un écran).

Cependant, après l’effort, viendra le réconfort. Posséder une formation en ligne ou vendre des eBooks est un excellent moyen de générer des revenus complémentaires.

La plupart des infopreneurs ont structuré leurs entreprises de telle sorte qu’elles puissent tourner de façon presque autonome.

Pour ces entrepreneurs d’un nouvel âge, c’est un moyen de renflouer leurs comptes en banque de façon régulière. Pour certains, la vente d’informations en ligne permet même de s’offrir une vie plus que confortable. Néanmoins, prenez gare… L’infopreneuriat est loin d’être une poule aux œufs d’or ou un Éden où les plus beaux fruits sont à portée de main.

Sur les blogs des infopreneurs, nombreux sont les auteurs à se vanter de réaliser des chiffres d’affaires à 5, 6 ou 7 chiffres. Cependant, la réalité est toute autre… Lors du congrès des infopreneurs, les conférenciers ont présenté à un public pantois les vrais chiffres de l’infopreneuriat. Prêt à les découvrir ?

En France, 5 € des infopreneurs réalisent un chiffre d’affaires mensuel dépassant les 100 000 €. 15 € gagnent autour de 15-32 000 € par mois. Et pour 80 % des infopreneurs, les revenus mensuels peinent à atteindre 1 000€.

En français facile, cela signifie que 80 % des infopreneurs ne sont pas en mesure de vivre uniquement de leur activité. Ah, loi de Pareto, quand tu nous tiens…

Est-ce que devenir infopreneur vous permettra d’améliorer vos revenus ? Sans l’ombre d’un doute. Cependant, avant de tout quitter pour vous consacrer uniquement à cette activité, mieux vaut attendre qu’elle ne devienne véritablement rentable.

Améliorer leurs conditions de vie

Il n’est pas question ici d’argent. Les finances ont été déjà été abordées en profondeur lors du point précédent. L’expression « améliorer leurs conditions de vie » renvoie à l’alignement avec les valeurs morales, à l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle et à la réalisation de sa destinée personnelle.

Devenir infopreneur pour s’aligner avec ses valeurs

En dépit du luxe ostentatoire de votre bureau, il se peut que vous n’ayez pas l’impression d’être à votre place… Est-ce à cause de l’impact écologique laissée par la compagnie sur la planète ? Est-ce parce que vous avez de la peine avec les licenciements visant à améliorer le chiffre d’affaires ? Ou alors, parce que voir des emplois locaux disparaître au profit de délocalisations financièrement avantageuses vous brise le cœur ?

Même si ces actions n’enfreignent aucunes lois et sont basées sur des raisons logiques, elles ne coïncident pas avec votre système de valeur.  Si vous prêtez attention aux profils des infopreneurs, vous constaterez que beaucoup d’entre eux étaient autrefois dans des états émotionnels similaires. Et puis, ils ont pris une décision…

En créant votre entreprise, vous serez en mesure de la modeler de telle sorte qu’elle réponde à vos attentes. Ce ne sera pas facile mais le jeu en vaut largement la chandelle.

Devenir infopreneur pour atteindre un juste équilibre

Occupé à courir d’un point A à un point B, c’est à peine si vous avez le temps de voir grandir vos enfants. Alors qu’ils étaient aussi hauts que trois pommes, désormais, ils vous arrivent aux épaules.

Que s’est-il donc passé ? À quel moment avez-vous négligé votre foyer au profit de votre carrière ? À quel moment l’horloge du temps s’est-elle envolée avec ces instants précieux ?

Ne nous leurrons pas… Dans le monde moderne, il est tout bonnement impossible de vivre d’amour et d’eau fraîche. L’éducation de vos enfants, vos soins de santé et les présents que vous offrez à mamie ne sont pas éligibles au troc.

C’est pourquoi, 35 heures par semaine, vous échangez votre temps contre de l’argent. De retour chez vous, pour joindre les deux bouts, vous enchaînez avec le traitement de dossiers ou des réunions virtuelles.

N’êtes-vous pas épuisé par cette course en avant ?

Le métier d’infopreneur est l’un des rares choix de carrière qui permet de passer plus de temps avec ceux que vous aimez tout en pourvoyant à leurs besoins. De fait, une fois le contenu créé et le système marketing lancé, vous n’avez plus que quelques heures par semaine à consacrer à cette activité.

C’est comme si un lourd fardeau tombait de vos épaules. À vous les soirées romantiques en couple. À vous les joyeuses facéties avec les enfants. À vous les repas chaleureux avec les parents, cousins ou grands-parents.

À bien des égards, devenir infopreneur est un changement de vie que vous ne regretterez pas.

Devenir infopreneur pour réaliser sa destinée personnelle

Vous est-il déjà arrivé de poser un acte et de vous dire « je suis né(e) pour faire cela » ? C’est comme un cri de l’âme qui vous hurle littéralement « nous sommes au bon endroit au bon moment ».

Et si l’infopreneuriat était la voie dans laquelle vous étiez le plus à même de vous épanouir ?

Cette section est quelque peu difficile à détailler car chaque personne est unique. Cependant, si vous avez la sensation que la formation en ligne, le coaching ou la commercialisation de livres numériques est votre crédo, essayez. Comme l’a si bien dit Oscar Wilde : « les folies sont les seules choses que l’on ne regrette jamais ».

Transmettre son savoir

infopreneur - information en ligne

Sans porter une toge, vous pouvez avoir l’âme d’un enseignant. C’est tout naturellement que vous prenez plaisir à partager votre expérience. Si vous voyez une personne s’engager sur un terrain glissant, c’est plus fort que vous… Vous lui hurlez de faire attention et le ramener en lieu sûr.

Plus d’une fois, vos proches vous ont dit que vous aviez l’âme d’un professeur. À maintes reprises, des novices vous ont demandé de les aider à s’améliorer. Sans que vous ne sachiez comment, vous êtes devenu un mentor pour de nombreux jeunes.

Devenir infopreneur n’est que la suite logique de votre chemin de vie.

Comment devenir infopreneur en partant de zéro

Avant de pouvoir gagner votre vie sur internet, vous allez devoir relever vos manches. En effet, devenir infopreneur ne se fait pas en un battement de cils. Il vous faudra travailler, travailler et encore travailler. Heureusement, avec la carte de route présentée plus tard, ce qui semblait être une tâche herculéenne se mue en sentier de campagne.

Étape n° 1 : choisir sa niche

« Essayez de vendre à tout le monde, c’est ne vendre à personne ». À n’en point douter, vous avez déjà entendu cette citation au moins une fois. Cette réalité prend tout son sens dans le monde de l’infopreneuriat.

En dépit des paroles sucrées de vos parents, non, vous n’excellez pas dans tous les domaines ! Et non, tout le monde n’a pas forcément l’envie ou le besoin d’acheter vos services.

Asseyez-vous dans un espace calme et prenez le temps de vous analyser avec franchise. Qu’est-ce qui vous rend unique ? Quelle est cette chose que vous faites mieux que la majorité de la population ?

Dans le cas de Matthieu, sa singularité provenait de sa capacité à créer des sites de dropshipping rentables. Pour Linda, une créatrice de contenu qui vit de son blog, il s’agira de la monétisation d’une chaîne YouTube. Et vous, quel est votre talent ?

Le plus spécifique vous serez, le mieux ce sera. Non seulement, il vous sera aisé de trouver des prospects qualifiés mais en plus, vous n’aurez d’autre choix que de créer du contenu à forte valeur ajoutée. Le contenu justement, parlons-en…

Étape n°2 : content is king

Le contenu était, est et restera le souverain incontesté du monde digital. Vous pouvez dépenser des milliers d’euros en marketing. Vous pouvez vous ruiner en systèmes d’affiliation. Si le contenu de votre site ou de votre blog n’est pas de qualité, votre business ne rencontrera pas le succès escompté.

Peut-être arriverez-vous à attirer les premiers clients… Peut-être même que vous ferez un décollage d’anthologie… Cependant, une fois qu’ils seront rendus compte de la médiocrité de votre proposition, vos clients n’hésiteront pas à exprimer le fond de leurs pensées. Sachant que 80 % des consommateurs consultent les avis clients afin de se décider, imaginez l’impact sur votre entreprise…

Avant de vous déclarer infopreneur, prenez le temps d’effectuer des recherches de fond. De même, soignez les apparences. Les internautes sont habitués à une certaine qualité d’images et ne sont pas prêts à y renoncer.

Étape 3 : générer du trafic

Peu importe la qualité de votre coaching en ligne, si personne ne le connaît, c’est comme s’il n’existait pas. Stuart H. Britt a parfaitement exprimé cet état de faits au-travers de mots désormais célèbres : « Pour une entreprise, ne pas réaliser de publicité, c’est comme faire de l’œil à une fille dans le noir. Vous savez ce que vous faites, mais personne d’autre ne le sait. ».

Quelques mois avant d’ouvrir les portes de votre info produit, commencez à faire passer le mot. Créez un blog pour vous attirer les faveurs de Google, Bing et de Yahoo. Nouez des relations avec des influenceurs populaires dans la niche que vous visez. Concevez les pages de vente qui vous aideront à convaincre les prospects.  

Une fois la formation ou le livret disponible sur la toile, ne vous reposez pas sur vos lauriers. Aucun produit ne se vend par lui-même. Investissez dans la publicité que ce soit via les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux.

Quels sont les outils de l’infopreneur

Impossible d’être infopreneur sans être un tant soit peu à l’aise avec le digital. Vous rêvez de liberté financière ? Vous allez devoir la mériter.

Fort heureusement, les ingénieurs qui conçoivent les outils du kit de l’infopreneur ne sont pas dupes. Ils savent fort bien que la plupart de leurs prospects ne sont pas des geeks invétérés. Pour vous, cela se traduit par des éléments si simples à utiliser que même un enfant pourrait le faire.

Animer un blog de façon régulière

Non, le blogging n’est pas mort. Aussi vieux qu’internet, les billets de blog demeurent un excellent moyen d’attirer des prospects qualifiés. Pilier du marketing de contenu, cet outil est un puissant aimant à clients pour ceux qui savent l’utiliser.

Pensez-y une seconde… Face à son écran, votre prospect est tourmenté par un problème auquel il ne trouve pas de solutions. Jeune féru d’informatique, il a récemment lancé un site de drophispping mais rien… Depuis plusieurs mois, sa courbe de vente reste aussi plate que les battements cardiaques d’un batracien.

Déterminé à reprendre du poil de la bête, il se rend sur internet en quête de solutions. Par le biais d’une recherche Google, il tombe sur un article rédigé par Matthieu sur le thème « 7 raisons pour lesquelles votre site de dropshipping ne décolle pas ». En lisant les écrits de ce dernier, il commence à entrevoir une lueur d’espoir.

Un article, puis un second, puis un troisième… Il ne peut plus s’arrêter. Conquis par l’expertise de Matthieu, il clique sur un lien redirigeant vers sa page de vente. Cette dernière finit par le convaincre de s’inscrire à la formation donnée par Matthieu.

Un blog permet d’améliorer le référencement naturel, de générer des backlinks et surtout, de se positionner comme expert. Surtout, ne le négligez pas…

Se créer des comptes sur les réseaux sociaux

réseaux sociaux - infopreneur

D’ici peu, Facebook, Tik Tok et Twitter n’auront plus de secrets pour vous. Pour un infopreneur, se créer des comptes sur les réseaux sociaux devrait couler de source. C’est un excellent moyen de créer une communauté qui soit à la fois fidèle et passionnée.

Au-travers de vos publications, vous pourrez interagir avec vos prospects et surtout, apprendre à mieux les connaître. Est-ce vraiment nécessaire d’énumérer les bienfaits des réseaux sociaux au XXIe siècle ?

Faire la main basse sur les outils de webmarketing

Sans surprise, l’infopreneuriat fait la part belle au marketing digital. Attention cependant… Il n’est pas uniquement question de publicités, de marketing de contenu ou d’affiliation.

Avez-vous remarqué qu’après avoir consulté un article sur un site e-commerce, vous êtes littéralement submergé de publicités redirigeant vers ce panier ? Ce n’est pas le fruit du hasard… Pour améliorer le taux de conversions de votre site web, vous allez devoir vous familiariser avec les pixels.

Logiciels ne pesant que quelques Mo, ils permettent de suivre et d’analyser le comportement de votre audience. Dépendamment de ses actions, le pixel leur suggérera d’autres contenus (blogs, vidéos, etc.) ou certains de vos info produits (livres, formations vidéos, podcasts payants, etc.). De même, un pixel permet aux moteurs de recherche d’effectuer de la publicité ciblée et de vous rappeler au bon souvenir de votre futur client.

Un autre outil qu’il faut maîtriser sur le bout des doigts, c’est un logiciel d’emailing. Si mailchimp est le plus connu, rien ne vous empêche d’explorer d’autres alternatives. Bien utilisé, un logiciel d’emailing permet de booster les ventes et de fidéliser les clients.

Héberger cours en ligne

Soit vous hébergez vous-même votre plateforme, soit vous la positionnez sur une plateforme spécialisée.

Dans le premier cas, vous serez en mesure de piloter l’intégralité du processus de A à Z. Totalement indépendants, les infopreneurs qui ont fait ce choix n’ont pas à s’inquiéter des changements de politique d’une tierce partie. Attention cependant… Ce choix implique soit de s’y connaître en informatique, soit de faire appel à un professionnel.

Dans le deuxième cas, la prise en main est bien plus aisée. Vous créez vos vidéos ou articles et en confiez la gestion à une plateforme d’hébergement de cours en ligne. Moyennant des frais mensuels et/ou un pourcentage, cette dernière vous décharge de toute la paperasse liée à la gestion de contenus en ligne.

Chaque alternative vient avec son lot d’avantages et d’inconvénients. À vous de prendre la décision qui vous sied le mieux…

Pour notre part, nous avons testé et utilisé de nombreuses plateformes qui nous semblent et nous avons retenu 3 ici:

Quel statut juridique pour l’infopreneur

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, votre motivation ne fait plus aucun doute. Vous êtes fin prêt à devenir infopreneur. D’ici, les effluves de votre bravoure apparaissent nettement sur le paysage olfactif…

Seulement voilà… Avant de plonger dans le grand bain, encore faut-il que vous soyez en mesure de définir avec précision quel statut juridique adopter.

Être infopreneur revient à exercer une profession libérale. En tant que travailleur indépendant, vous pouvez donc opter soit pour la microentreprise, soit opter pour la sécurité avec le portage salarial.

En faisant le choix de la microentreprise, vous serez plus libre de vos mouvements. Cependant, en cas de manquements à vos obligations fiscales, vous ne serez pas épargné par l’État.

Avec le portage salarial, vous déléguez la gestion fiscale et administrative de votre compagnie à une entreprise spécialiste du domaine. Contre un pourcentage de vos revenus, cette dernière se chargera de tout ce qui a trait au fisc. À noter que si vous êtes encore employé, le portage salarial vous permet de continuer à bénéficier de vos avantages sociaux tout en développant votre activité d’infopreneur.

Infopreneur et affiliation

Enfin, après plus de 3 200 mots, vous êtes presque arrivé au terme de cet article… Il ne reste plus qu’un dernier point à aborder pour terminer en beauté : l’affiliation. Ne faites pas cette moue dédaignée… Pour les infopreneurs, l’affiliation est un excellent moyen de développer son portefeuille clients sans se ruiner.

En concédant un pourcentage de vos revenus à des personnes qui font de l’affiliation, vous ferez croître votre notoriété à faible coût. Pensez-y bien… Avec l’affiliation, vous n’avez pas à prévoir de grosses dépenses. Ce n’est qu’au moment où la vente est réalisée que votre apporteur d’affaires perçoit son gain.

Combien de centaines d’euros dépensez-vous chaque mois dans l’espoir d’obtenir une dizaine de clics vers votre page ? Avec l’affiliation, les dépenses sont effectuées uniquement au moment où il y’a des rentrées d’argent.

En outre, l’affiliation est d’autant plus efficace qu’elle se présente comme une recommandation faite par une personne en laquelle le prospect a pleinement confiance. Pendant des années, ces personnes se sont attelées à construire une audience qui ait foi en eux. Avec l’affiliation, vous avez la possibilité de présenter votre info produit à cette foule de prospects qualifiés sans débourser un centime.

Chers infopreneurs, l’affiliation est un levier en or pour faire décoller votre activité. Si vous n’êtes pas (encore) séduit par ce concept, c’est sans doute parce que vous n’avez pas encore découvert la plateforme de vos rêves.

Chaque jour, des milliers d’infopreneurs écoulent leurs stocks en se servant de la puissance de l’affiliation. Et non, ce n’est pas réservé à une élite.

Attention tout de même, car si vous devez payer de plus en plus de commissions d’affiliation le statut micro-entreprise qui ne permet pas de déduire des frais n’est peut-être pas adapté.

Enfin vous pouvez vous aussi, en tant qu’infopreneur devenir affilié et promouvoir les produits d’autres personnes. Cela fait très souvent partie des activités de l’infopreneur. Vous lancer en affiliation ne se fait pas à la légère mais vous trouverez sur notre site toutes les infos pour vous lancer.

« Un voyage de mille lieux commence toujours par un premier pas » (Lao Tseu). Qu’attendez-vous pour faire le vôtre ?